HTTPD + MOD_DBD + CentOS 5

Objectif:

Nous allons décrire la mise en place d'une double authentification LDAP et PostgreSQL sous apache sur une distribution CentOS dans sa version 5. Les applications installées seront au format RPM

Nous utiliserons les modules apache LDAP et DBD pour gérer ce système.


Note:

Toute les recompilations sont effectuées sous un utilisateur différent de root.


Installation:

Par défaut la version 2.2.3 d'HTTPD de la distribution CentOS 5 n'est pas pleinement compatible avec le mod_dbd. Nous utiliserons une version 2.2.8 que nous aurons recompillée.


Recompilation httpd 2.2.8:

Récupération du binaire:

Nous utiliserons la recompillation du fichier SRPM de la distribution Fedora dans sa version 7. Ce fichier est disponible sur : ftp://mirror.switch.ch/mirror/fedora/linux/updates/7/SRPMS/httpd-2.2.8-1.fc7.src.rpm


Sur un serveur CentOS 5:

# wget ftp://mirror.switch.ch/mirror/fedora/linux/updates/7/SRPMS/httpd-2.2.8-1.fc7.src.rpm


Recompilation du binaire:

Il y a deux possibilités: reconstruire directement le rpm ou l'adapter à la distribution CentOS (images, index.html, etc)

  • Façon basique:

# rpmbuild –rebuild httpd-2.2.8-1.fc7.src.rpm

Il faudra certainement satisfaire les dépendances pour la reconstruction

  • En l'adaptant à CentOS:

# rpm -Uvh httpd-2.2.8-1.fc7.src.rpm

# cd /usr/src/redhat/SPECS/

On édite le fichier httpd.spec et on remplace les champs Fedora par CentOS

# cd /usr/src/redhat/BUILD/

On remplace les fichiers powered_by_fedora.png par le fichier powered_by_rh.png et on remplace le fichier index.html par le fichier /var/www/error/noindex.html d'un CentOS classique.

# cd /usr/src/redhat/SPECS/

# rpmbuild -ba httpd.spec

Dans les deux cas nous obtenons 4 RPMS dans le répertoire /usr/src/redhat/RPMS/i386/:

  • httpd-2.2.8-1.i386.rpm

  • httpd-manual-2.2.8-1.i386.rpm

  • httpd-devel-2.2.8-1.i386.rpm

  • mod_ssl-2.2.8-1.i386.rpm


Installation des binaires:

En tant que root, sur le serveur destiné à être le frontal web:

# yum -y install apr-util

# rpm -Uvh /usr/src/redhat/RPMS/i386/httpd-2.2.8-1.i386.rpm

# yum -y install distcache

# rpm -Uvh /usr/src/redhat/RPMS/i386/mod_ssl-2.2.8-1.i386.rpm


Configuration:

Postgres:

Nous configurons le serveur de la façon suivante:

1 base de donnée spécifique au service (nommée htpasswd)

1 table contenant 2 colonnes: usernom et usermdp par virtualhost


en tant que postgres:

# createdb -E latin1 htpasswd

# psql -d htpasswd < mod_dbd.sql


Le fichier mod_dbd.sql est en annexe du document.


Httpd:

Par défaut les modules mod_dbd et mod_authn_dbd ne sont pas chargé dans httpd

On edite le fichier httpd.conf:

# vi /etc/httpd/conf/httpd.conf

on ajoute les lignes suivantes au niveau de la section « LoadModule »

LoadModule authn_dbd_module modules/mod_authn_dbd.so

LoadModule dbd_module modules/mod_dbd.so


A la fin du fichier nous précisons les directives mod_dbd:

# mod_dbd directives

DBDriver pgsql

DBDParams "dbname=htpasswd user=USER password=MDPUSER host=HOST.EXAMPLE.COM"

DBDMin 1

DBDKeep 2

DBDMax 10

DBDExptime 60


Nous créons un fichier httpd.virtualhost.conf dans le répertoire /etc/httpd/conf.d/

Ce fichier contiendra les déclarations de l'ensemble de nos VHOST


On édite le fichier:

# vi /etc/httpd/conf.d/httpd.virtualhost.conf

Et on ajoute la déclaration en s'inspirant de l'exemple en annexe


Conclusion:

Avec cette méthode nous pouvons déléguer une partie de l'authentification des partenaires aux développeur d'un projet. L'autre avantage est la centralisation des authentifications: nous interrogeons deux bases ce qui simplifie les reprises d'activités. Cette méthode nous ouvre une perspective simplifiée pour la mise en cluster de ce service Web avec une réplication simple des configurations.



ANNEXE:

mod_dbd.sql:

CREATE TABLE VHOST (

usernom character varying(128) NOT NULL,

usermdp character varying(128) NOT NULL

);

ALTER TABLE ONLY VHOST

ADD CONSTRAINT VHOST_pkey PRIMARY KEY (usernom);


Attention: VHOST doit être remplacé par le nom du virtualhost

exemple: pour le virtualhost devexample.com le fichier sera:


CREATE TABLE TOTO (

usernom character varying(128) NOT NULL,

usermdp character varying(128) NOT NULL

);

ALTER TABLE ONLY DEVEXAMPLE.COM

ADD CONSTRAINT DEVEXAMPLE.COM_pkey PRIMARY KEY (usernom);


httpd.virtualhost.conf:

ServerAdmin webmaster@example.com

ServerName www.example.com

ErrorLog /var/log/httpd/example.com/error_log

CustomLog /var/log/httpd/example.com/access_log combined

# On peut envoyer les logs sur un serveur de log via syslog

# CustomLog "| /usr/bin/logger -t 'example.comr' -p local3.info " combined

Redirect / https://devexample.com/

ProxyPass http://192.168.10.1/

ProxyPassReverse http://192.168.10.1/


ServerAdmin webmaster@example.com

ServerName www.example.com

ErrorLog /var/log/httpd/www.example.com/error_log

CustomLog /var/log/httpd/www.example.com/access_log combined

# On peut envoyer les logs sur un serveur de log via syslog

# CustomLog "| /usr/bin/logger -t 'www.example.com' -p local3.info " combined

SSLEngine on

SSLProxyEngine On

SSLCertificateFile /etc/httpd/conf/ssl.crt/server.crt

SSLCertificateKeyFile /etc/httpd/conf/ssl.key/server.key

SetEnvIf User-Agent ".*MSIE.*" \

nokeepalive ssl-unclean-shutdown \

downgrade-1.0 force-response-1.0

ProxyPass http://192.168.10.1/

ProxyPassReverse http://192.168.10.1/

AuthName "ACCES EXAMPLE.COM"

AuthType Basic

order allow,deny

deny from all

# Nous precisons la double authentification

AuthBasicProvider ldap dbd

# LDAP n'est pas la seule source d'authentification

AuthzLDAPAuthoritative off

# Nous authentifion 2 categories: les admin (service unique) et les membres du projet

AuthLDAPUrl "ldaps://ldap1.example.com/ou=People,dc=example,dc=com?uid??|(&(etat=actif)(allowedService=web-admin))(&(etat=actif)(allowedService=web-dev))"

AuthLDAPUrl "ldaps://ldap2.example.com/ou=People,dc=example,dc=com?uid??|(&(etat=actif)(allowedService=web-admin))(&(etat=actif)(allowedService=web-dev))"

# Nous authentifions sur la base postgres pour le vhost devppeao sur sa table correspondante

AuthDBDUserPWQuery "SELECT usermdp FROM devppeao WHERE usernom= %s"

# Nous retenons les utilisateurs repondant a nos criteres

Require valid-user

# Les deux methodes sont satisfaisantes

Satisfy any

Bacula + CentOS 5 + Webmin | PARTIE 1

Objectif:
Installer un serveur destiné à la sauvegarde de différents clients sous CentOS 5. La gestion de ce service étant déléguée, l'utilisation d'interface graphique est également souhaitée.
La solution retenue est le couplage du logiciel Bacula avec l'outil Webmin. Le support de sauvegarde sera un fichier sur une partition LVM.

Partie 1: Installation de Bacula
L'objectif est de garder un maximum d'applications au format packagé RPM. Le canal d'installation EPEL distribue le logiciel Bacula mais dans une version relativement ancienne.
Nous partirons du fichier SRPM disponible sur le site de l'éditeur: http://sourceforge.net/project/showfiles.php?group_id=50727&package_id=76408

Construction des RPMS:
- Télécharger le fichier bacula-2.2.8-2.src.rpm
- Sur un serveur CentOS 5 sous un utilisateur différent de root exécutez la commande suivante:
#rpmbuild --define "build_centos5 1" --define "build_mysql 1" --rebuild bacula-2.2.8-2.src.rpm > bacula.compi
Explication: nous recomposons les RPMs pour la distribution CentOS 5 avec le support Mysql , nous redirigeons la sortie vers un fichier pour suivre les éventuels problèmes et garder une trace de l'opération.
La reconstruction se fera une fois que toutes les dépendances seront satisfaites.
A la fin de cette manipulation nous obtenons 5 RPMS, ceux qui nous interessent sont: bacula-mtx, bacula-mysql, bacula-client et bacula-gconsole
Vous obtiendrez des informations sur ces packages en faisant un:
#rpm -pqi PACKAGE.rpm où PACKAGE est le RPM qui vous intéresse
Installation de Bacula:
Sur le serveur destiné à centraliser les sauvegardes:
#yum install mysql-server
#rpm -Uvh bacula-mtx-2.2.8-2.i386.rpm
#rpm -Uvh bacula-mysql-2.2.8-2.i386.rpm
Les macros du RPM créées la base bacula avec l'utilisateur bacula pour contenir les catalogues. Je ne détaillerai pas une éventuelle reconfiguration du serveur Mysql

--
Y.Pournin
Site: http://www.pournin.com